Hommage à E.M.

« Pourquoi Etienne serait-il hors de notre pensée simplement parce qu’il est hors de vue ? »

hommageLe 28 février 1997, à l’âge de 44 ans, une figure discrète mais phare de la promotion du tourisme à Bruxelles nous quittait.

Diplômé en Science du travail, Etienne Meurice a été chargé de nombreux dossiers économiques auprès de différents cabinets ministériels. Après avoir géré le comité Ministériels de la Région bruxelloise au sein du cabinet de Premier Ministre, il prit à bras le corps la défense des intérêts touristiques de Bruxelles. Sa formation, son expérience, sa connaissance du secteur et sa participation au sein de différents structures de promotion en firent rapidement un des plus ardents défenseurs des aspects du tourismes. Ce qui, à l’époque, témoignait d’un réel travail de pionnier.

Le tourisme deviendra le fil conducteur de sa vie professionnelle et de son intérêt personnel tout au long de ses affections successives, au gré des mutations institutionnelles du secteur touristique.

En 1982, Etienne Meurice devient ainsi conseiller à l’Office de promotion du Tourisme Wallonie-Bruxelles (OPT). Il crée entre autres la centrale de réservations « Belgium Tourist Reservation ».

On sait le travail accompli par Etienne Meurice, d’avril 1994 à mai 1995, en tant que secrétaire général des Assises du Tourisme bruxellois. Inlassable animateur de plusieurs ateliers, il fut aussi co-rédacteur du Livre blanc du tourisme bruxellois.

En 1996, Etienne Meurice participa à la création et au développement de la cellule marketing du TIB élargi, chargée de définir une image claire de Bruxelles.

Le tourisme est aussi matière de contacts humains, et c’est sur cette communication délicate qu’Etienne Meurice avait construit sa vie professionnelle. Le travail de cet homme sensible méritait un hommage à la hauteur de son engagement.